Menu

06 12 12 64 84 contact@frederique-bertin.fr


Le suivi psychologique
du haut potentiel

Le suivi psychologique de tout sujet à haut potentiel, précocité intellectuelle

Etre un enfant à haut potentiel est une particularité considérée dans notre société comme une chance. Or elle peut être synonyme de profondes difficultés, d’incompréhensions de toutes sortes, voire de souffrance chez ces enfants et adolescents. Il est important de les aider à comprendre qui ils sont avec leur différence de fonctionnement. C’est pourquoi je propose des suivis psychologiques pour des sujets à haut potentiels, quels que soient leur âge, qui se sentent incompris, en souffrance psychique dans leur quotidien, dans leur travail, ayant des difficultés avec le lien social ou toute autre problématique rencontrée. Etre un enfant à haut potentiel ne signifie pas toujours être premier de sa classe !

Le premier entretien

Le premier entretien clinique dure environ 1h. Il est très important car il permet de déposer sa souffrance psychique, la problématique, de poser des questions sur ma pratique et pour les familles qui accompagnent un enfant détecté ou pas encore détecté haut potentiel cela permet de m’expliquer son fonctionnement, l’énervement qu’il génère autour de lui avec ses questions incessantes ou autres manifestations qui suscitent un questionnement chez les parents. Les entretiens cliniques suivants durent 30 mn et nous convenons ensemble de la fréquence de ces entretiens suivant les besoins.

Le haut potentiel chez l'adulte

Je reçois des adultes à haut potentiel en entretiens cliniques qu'ils aient ou pas été détectés comme tels. J'accueille leurs questionnements, leur souffrance générée par des incompréhensions face au monde dans lequel ils vivent, face aux difficultés rencontrées dans leur travail, face au rejet de certaines personnes ou pour toute autre souffrance qu’ils ne comprennent pas.

Signes caractéristiques chez l'adultes

Voici quelques signes caractéristiques qui font penser au haut potentiel chez les adultes précoces :

  • Une très grande curiosité
  • Un grand besoin de justice, de moralité, pour lui-même et pour autrui.
  • Une hypersensibilité qui peut le rendre susceptible et le fait réagir immédiatement, qui peut toucher les sens comme l’olfaction, le toucher, l’audition et plus rarement le goût et la vue.
  • Des difficultés relationnelles, sociales.
  • On leur dit qu’ils sont bipolaires…
  • Pensée en arborescence
  • Un sens de l’humour pas toujours compris, très particulier
  • Perfectionniste
  • Déficit de l’attention
  • Instabilité professionnelle par manque d’intérêt…

J'analyse cliniquement si l'adulte que je rencontre est possiblement précoce à travers son attitude, son élocution, de nombreux critères (au moins 15). Je réalise également la WAIS IV si besoin, test psychométrique pour les adultes, au cas où le sujet souhaite une donnée chiffrée de son QI ou s’il veut la certitude d’être ou non à haut potentiel.

Se savoir reconnu comme tel et compris dans sa différence soulage l’adulte à haut potentiel. Une écoute bienveillante de qualité offre des possibles. L’accompagnement d’un adulte précoce n’est pas le même que celui d’un autre adulte car on ne fait pas fi de son haut potentiel qui correspond à un mode de fonctionnement particulier. Ainsi là où certains voient des pathologies (bipolaires… hyperactifs…schizophrènes…) il s’agit en fait de leur manière d’être. C’est pourquoi il me semble important de permettre à ces personnes d’être accompagnées par des psychologues spécialisé(e)s sur cette question, sinon la psychothérapie risque de ne pas avancer, ou même de mettre à mal le sujet non reconnu dans sa particularité.

Une rigueur professionnelle est essentielle et indispensable. Ensemble nous pourrons analyser de quelles manière ce fonctionnement a impacté la vie du sujet et apporter des solutions afin de développer une meilleure estime de soi, une plus grande adaptabilité et surtout un apaisement, un équilibre précieux. Il est aussi important d’analyser ce qui est du fait du haut potentiel et ce qui ne l’est pas afin d’accompagner au mieux le sujet.

L’utilité des tests psychométriques

Je réalise des tests psychométriques comme le WISC (pour le QI) le Tea-CH (pour évaluer les différents types d’attention de l’enfant) ou l’EpoC (pour les moins de 12 ans, sur la créativité) des bilans psychologiques complets qui permettent de réaliser une analyse très fine du sujet. C’est un ensemble de données qui permet d’appréhender la question du haut potentiel en détail et ainsi de considérer les besoins de l’enfant ou de l’adolescent pour agir en conséquence.

La détection d’une précocité intellectuelle permet de comprendre pourquoi l’enfant ou adolescent se sent si différent de ses semblables, ce qui peut lui permettre de reprendre confiance en lui. Le soulagement lors de l’annonce est immédiat. Certains d’entre eux pleurent me disant « je suis pas fou » … « je suis normal »… « c’est pour ça »… Une explication est posée et des solutions pourront être apportées, enfin !

On considère que 1/3 des enfants et adolescents précoces va bien, 1/3 éprouve des difficultés et 1/3 est en échec scolaire conséquent.

N’ayant pas acquis de stratégie d’apprentissage lors du collège tout peut se compliquer au lycée pour un adolescent précoce. Ils trouvent les résultats aux problèmes de maths mais ne peuvent pas l’expliquer ni développer leur réponse. Effectivement leur pensée est instinctive.